Vie et presque mort de Daniel Liebevich

Spectacles, Conte

Un ange au-dessus de Paris. C’était il y a 30 ans. A l’époque, le Faubourg St Antoine grouillait d’artisans, la Grande Bibliothèque s’appelait  » l’Auberge Rouge « , et la rie des Rosiers ne voyait pas passer un seul homme sans barbe, la chemise rentrée dans le pantalon.

Avant sa mort, Daniel Liebevich habitait le Marais.
Après divers petits métiers, il avait trouvé une bonne place au fond d’une librairie : il était devenu  » aide-penseur « .

Toute la journée, des gens venait lui poser des questions et il répondait grâce à l’expérience toute simple qu’il avait acquise dans l’existence.
Ce jour-là, il a reçu un homme d’âge mûr, monsieur Delâtre, qui souhaitait savoir comment  » lever les contradictions existentielles  » et une jeune fille timide, Nina, qui cherchait  » comment rencontrer… le grand amour « .

Daniel Liebevich est sorti pour une courte pause. A ce moment précis, une tuile s’est détachée du toit, lui est tombé dessus, et il s’est effondré, mort.

Assez vieux comme humain, Daniel Liebevich s’est retrouvé assez neuf comme esprit.
Ne voulant pas de diluer, il s’est mis à planer, invisible et têtu.

Il a accompagné les aventures de Nina, à la recherche du grand amour, et celles de monsieur Delâtre, qui ne supportait plus les contradictions… des autres.

Bien que mort, le sage n’est toujours pas à la retraite, mais invisible, de bonne intention… et globalement inefficace.

Différents récits se tissent autour de ces personnages, au gré des vents et des circonvolutions de Daniel Liebevich.

Durée : 1 heure

  

Vidéos

Documents

Des informations complémentaires sont disponible pour les télécharger merci de vous connecter

Commentaires

Laisser un commentaire